Fin de Saison sur le bassin d’Arcachon

C’est sans doute l’une des dernières sorties de l’année alors il faut en profiter. La météo particulièrement clémente des semaines passées nous permet même de jouer les prolongations en tee-shirt. Sur le papier, les conditions sont au vert malgré une houle un peu musclée de 2,50 m. Il va falloir ouvrir l’oeil…

A notre arrivée sur les premiers « plateaux » de la pointe du Cap Ferret, tout semble bien calme. Il ne faudra pas compter sur nos alliés les oiseaux pour localiser quelques poissons. Nous devons quand même confirmer leur absence et je propose donc aux stagiaires du jour de commencer la prospection aux leurres souples dans des fonds de 2 à 5 mètres, à la volée avec des L16 koneel, en traction légère avec des L16 shad et à gratter avec les incontournables Slit shad. Deux dérives, pas une baigne, il va falloir jouer stratégique et ne pas perdre trop de temps.

L’option Nord est retenue pour tenter les plus gros bars dans le chenal en espérant qu’ils ne soient pas caler dans la vague. Nous y sommes rapidement et je repère déjà au loin les quelques goélands qui plongent en limite des brisants. C’est plutôt rassurant il devrait y en avoir un ou deux. Le jus est puissant nous sommes dans la troisième heure du descendant. Les premières touches ne se font pas attendre et Clément attèle sur sa Shinjin Neo un très joli poisson qui se décrochera malheureusement assez rapidement. Les L16 shad coloris « sexy shad » semblent avoir leur préférence. La deuxième dérive est la bonne, Franck sortira les deux premiers bars qui n’ont pas résisté à ses animations. Ils sont jolis tant mieux ! Les deux dérives suivantes sont également productives et nous rapportent de beaux poissons. L’un d’entre eux se laissera tenter par un Slit Finesse lentement manié au fond. Et puis plus rien…ils sont passés, j’ai beau décaler les dérives nous ne les retrouverons pas dans les zones où nous pouvons accéder en toute sécurité. Les oiseaux plongent un peu plus au large dans les rouleaux mais il faut savoir renoncer pour ne pas se mettre en danger.

Rien de grave, il reste d’autres options. La pêche au jig dans les 15 – 20 mètres sera productive, notamment au Mirror jig « Flash pink » en 38 gr. Deux jolis poissons y succomberont en toute fin de marée.

Après une pause bien méritée, je lance un petit concours par équipe de deux. La pêche en surface sera la plus efficace sur les bancs en intra bassin. Il ne fallait pas trop monter en taille mais heureusement les najas en 125 ont une fois de plus bien assuré. A 16 H 30 nous sommes ex aeco avec 12 poissons par binôme. Franck sera le seul à faire un poisson maillé qui frôle les 45 cm.

Cette belle journée avec une équipe vraiment sympathique se clôture avec 37 poissons capturés qui sont tous repartis en pleine forme. Encore merci messieurs pour ces beaux gestes, la ressource en a vraiment besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *